« Le puits des âmes » le roman d’aventures réinventé grâce à Guy Ros

Sapa Inca Pachacuti

 

Guy Ros vient de publier aux éditions Publibook un roman d’aventures qui redonne ses lettres de noblesse au récit de genre… Le roman maritime . Hommage à Jack London et à Steven Spielberg « le Puits des âmes tourne le dos à une certaine forme de récit exploratoire pour retrouver le plaisir simple du récit d’aventures… 

 

Voici un extrait du livre… 

Lorsque je me réveillais, le soleil se levait à l’horizon. Il luisait d’une façon étrange et sa couleur orangée me stupéfia. Je poussai un soupir profond sous l’azur embrasé. Le souffle frais de la mer me rafraichissait. Je me retournais et vis David allongé à mes côtés, les bras en croix et le visage atrocement pâle. Je m’approchai de lui et le fixai, rongé par l’anxiété. Était-il mort  ? Je giflais doucement son visage, en vain. Il ne bougeait pas. Je posais mon oreille sur son cœur, mais ne parvenais pas à entendre un quelconque battement. Complètement désœuvré, je mis mon index sous ses narines pour déceler un souffle de vie. Je sentis alors une légère bouffée de chaleur sur mon doigt. Il vivait ! Le silence glaçant qui me figeait fut alors rompu par un murmure hésitant de voix encore endormie. Il ouvrit les yeux, mais semblait mourant. Je devais trouver de l’eau douce au plus vite. Je partis alors en quête d’eau et m’enfonçai dans la forêt, le corps meurtri par mes journées de combat contre la tempête. Accablé par la chaleur, je soupirai et mes yeux voilés par l’épuisement avaient du mal à se guider au milieu de ce labyrinthe végétal. Je marchais un bon quart d’heure au milieu de fougères gigantesques surmontées par des arbres aux ramures prodigieuses qui laissaient très peu filtrer les rayons du soleil. Je perçus alors au loin une coulée blanche au milieu des fougères. Une source minuscule coulait au milieu de la mousse qui tapissait les pieds d’un arbre gigantesque. Je m’allongeai à plat  ventre et trempai mon visage dans ce liquide béni. Je bus doucement et sentis l’eau me redonner doucement quelques forces. J’observais le reflet de mon visage hirsute dans l’eau, mes cheveux longs et emmêlés, ma barbe malpropre, mes yeux mornes qui du fond de leurs orbites creusés luisaient comme des braises noircies.

 

incas-sayaka-peru

 

 

J’aspergeai mon visage et commençai à me frotter les bras et le corps qui étaient recouverts de crasse et de copeaux de bois. Mon problème était maintenant le transport de l’eau, jusqu’à la plage. Comment allais-je faire ? Je n’avais que mon couteau de chasse. Je finis par trouver une noix de coco que je brisai sur un rocher. Je creusai le cœur de la noix et la remplis de l’eau de la source. Je rejoignis alors rapidement la plage pour retrouver mon ami.   Je parvins enfin sur la plage, mais dus marcher un long moment avant de retrouver David, car je m’étais éloigné du lieu où nous avions échoué le jour précédent. Une brise marine frappait le rivage et embaumait mes poumons. Je marchais avec agitation lorsque j’aperçus enfin la silhouette longiligne de David sur la plage. Un grand réconfort me remplit. Je n’étais pas seul sur cette terre inconnue. Mon ami était là, prêt à me guider, à m’épauler pour m’aider à me sortir de cette horrible situation. A cet instant, je ne pensais même pas à Simon et à mes autres compagnons, Jérémy et Jim. Je savourais simplement le plaisir d’être vivant sur cette plage, avec David à mes côtés. Je pris la tête de David et humectai ses lèvres doucement. Je versai de petites quantités d’eau dans sa bouche. David remua doucement les lèvres et toussa brusquement. Il émit un faible grognement, puis ouvrit les yeux. Il me regarda fixement, les yeux chargés de larmes. Il y eut un faible grognement, puis d’un murmure presque indistinct, il chuchota « Ile ou continent ? ».

 

http://www.amazon.fr/Le-Puits-%C3%82mes-Ros-Guy/dp/2342015828

https://www.facebook.com/guyroslepuitsdesames.fr?ref=hl

https://twitter.com/guyros48

Publicités

Une réflexion sur “« Le puits des âmes » le roman d’aventures réinventé grâce à Guy Ros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s